Toute l'actualité du secteur

des loisirs et de la culture

Pour ses 30 ans, le Futuroscope accueille les Rencontres du SNELAC

18/04/2017

Le Futuroscope, parc à thème français qui célèbre en 2017 ses 30 ans d’histoire, a traversé plusieurs épreuves avant de connaître le succès qu’il rencontre aujourd’hui. Pour célébrer cette nouvelle étape de son histoire, il accueillera l’ensemble des acteurs du secteur des loisirs et de la culture lors du rassemblement annuel du SNELAC les 16 et 17 mai prochains. Dominique Hummel, président du directoire du Futuroscope, vous invite à vous rendre à cet événement qui promet d’être riche en surprises.

 

 

Le Futuroscope, 30 ans d'histoire
En 1982, le gouvernement de l’époque met en place une grande réforme de la décentralisation donnant plus d’autonomie aux dirigeants des collectivités territoriales. Un sentiment de liberté et de créativité gagnent les collectivités territoriales. René Monory, Président du Conseil Général de la Vienne à cette période, avec le soutien de la collectivité locale, porte alors un projet complet d’aménagement du territoire en Vienne: un technopole comprenant laboratoires, entreprises et parc ludo-pédagogique.

Cette idée de parc sur la thématique de l'innovation futuriste est un contre-pied à la logique des projets qui sont en résonance avec le positionnement du territoire, puisqu’il ne se nourrit d’aucun élément réel (histoire, nature, etc…), mais cherche avant tout à se démarquer en mariant les contraires : l’amusement et la pédagogie.

Ce parc que l’on appelle le Futuroscope depuis 1987 a l’avantage de se baser sur un thème à fort potentiel d’attractivité puisqu’il offre une dimension universelle : il peut s’inventer dans le temps. Cette thématique est la raison de son succès qui lui vaut aujourd’hui des records de fréquentation. Cependant le site a rencontré quelques épreuves avant d’atteindre ces résultats.

Le passage aux années 2000 a été difficile car la société s’est mise à douter du progrès technique. Cela se constate dans la fréquentation du parc en 2002 avec un recul du nombre de visites de moitié par rapport aux trois années précédentes, qui contraint alors le gestionnaire du parc de l’époque à déposer le bilan.

En 2006, le parc décide d’adopter une dynamique de croissance en réinventant le concept : privilégier l’amusement au détriment de la pédagogie. La ligne éditoriale est alors plus rigoureuse en se basant sur les grands rêves de l’homme et non plus le futur technologique à court terme. La diversité prend alors toute sa place : attractions mécaniques, spectacles vivants, expositions, …

En 2011, la gouvernance du site poitevin change avec la Compagnie des Alpes qui prend le contrôle avec 45% du capital.

 

2017, une année de célébration pour le Futuroscope

 

 

Le site de la Compagnie des Alpes célèbre en 2017 ses 30 ans. Depuis son ouverture c’est plus de 50 millions de visiteurs qui sont venus découvrir cet univers futuriste. Pour en accueillir toujours plus, le parc ne cesse d’innover pour renouveler l’attractivité de son parc. Comme l’explique si bien le Président du Directoire, Dominique Hummel : «Chaque année, 10% du chiffre d’affaires est investi pour renouveler 20% de l’offre afin de faire revenir 60% des visiteurs».

 

Pour suivre cette stratégie, le parc poitevin a alors misé en 2017 sur plusieurs nouveautés et événements, avec notamment :
- l'exposition Villes 2050 qui évoque l’écologie de demain
- le spectacle créé par le célèbre illusionniste Bertran Lotth, appelé Illusio, un destin magique
- et surtout, l’attraction l’Extraordinaire Voyage.

 

L’attraction l’Extraordinaire Voyage s’inscrit dans la volonté du Futuroscope de se repositionner sur les grands rêves de l’homme et de démontrer qu’« après demain tout redevient possible ». Cette nouveauté projette alors les visiteurs du Futuroscope dans un tour du monde version 21ème siècle, inspiré de celui du célèbre héros de Jules Verne, Phileas Fogg. A bord d’une machine volante, les pieds dans le vide et avec la sensation d’être plus légers que l’air, les passagers découvrent ainsi le tout premier rêve de l’homme : voler. Cette expérience immergeant les visiteurs au milieu de différents paysages plus somptueux les uns que les autres, est incontestablement la grande réussite du parc cette année qui confirme la stratégie du Président du Directoire, puisqu’en l’espace de quelques semaines les visiteurs du parc lui ont attribué la note de 9,3/10.

 

 

 

... Et de Rencontres avec le SNELAC
Au-delà des nouveautés pour célébrer ses 30 ans avec ses visiteurs, le Futuroscope associe l'ensemble de la profession à la 17ème édition des Rencontres du SNELAC, rassemblant les sites de loisirs et culturels. Dominique Hummel tient à remercier tout particulièrement Arnaud Bennet, président du SNELAC, et son équipe, d’avoir répondu à l’invitation du Futuroscope pour recevoir ce moment annuel incontournable.

Selon Dominique Hummel, ces deux journées de Rencontres organisées par le SNELAC permettent d’échanger sur la profession et de faire éclore des sujets utiles dans un cadre convivial. Cette édition sera d’autant plus particulière puisque le Futuroscope avait déjà accueilli ces Rencontres il y a 10 ans : ce sera ainsi l’occasion de montrer l’évolution du site, et de partager avec fierté ses innovations. Outre l’évolution du parc, c’est aussi l’environnement du secteur qui a connu de nombreux changements ces dernières années : l’arrivée de nouveaux acteurs et de projets très marquants, la professionnalisation de l’offre qui s’étend jusqu’au "resort" avec le développement de l’hébergement, les problématiques en termes de sécurité, etc. Pour aborder tous les sujets traités par les adhérents lors des différentes commissions du SNELAC, l’Assemblée Générale et les séminaires thématiques seront des temps forts à ne pas manquer.

 

 

Le Futuroscope, en collaboration avec le SNELAC, met en place tous les moyens possibles pour que les conditions de travail soient parfaites et conviviales, que les moments de rencontres et d'échanges soient nombreux, et que chaque participants y gardent d’agréables souvenirs.

 

Plus personnellement, Dominique Hummel, aura à cœur de vous accompagner le temps d’une visite guidée de sa nouveauté L’Extraordinaire Voyage, le 16 mai à 17h, après le traditionnel workshop du SNELAC.

 

L'horizon Futuroscope
Pour maintenir son succès dans les années à venir, le parc et surtout, prévoit de rester fidèle à quelques invariants, comme investir dans "le plaisir qui fait grandir" avec l'amusement qui se mêle au divertissement, ou surprendre ses visiteurs dans le thème des grands rêves de l’homme. Un projet utilisant la réalité augmentée devrait d’ailleurs voir le jour d’ici 2019.

 

Le SNELAC remercie Dominique Hummel pour cet entretien, et vous attend nombreux les 16 et 17 mai prochains pour partager des Rencontres du SNELAC mémorables.

 

Please reload

Posts à l'affiche

Koezio présente Icecube Protocol, une expérience en réalité virtuelle unique au Monde !

18/11/2019

1/6
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags