Toute l'actualité du secteur

des loisirs et de la culture

La Cité du Vin, exposition temporaire : Le Vin et la Musique, accords et désaccords du 23 mars au 24 juin 2018

20/10/2017

Après le succès de la grande exposition temporaire Bistrot ! De Baudelaire à Picasso en 2017, La Cité du Vin présente Le Vin et la Musique, accords et désaccords (XVIe-XIXe siècles) du 23 mars au 24 juin 2018.
150 oeuvres (peintures et céramiques, livres de musique, maquettes, instruments, bijoux de scène…) provenant de collections régionales, nationales et européennes, ainsi qu’une sélection de pièces musicales (opéras, ballets, airs à boire) illustrent l’association du vin et de la musique autour de thématiques mythiques, profanes, épicuriennes ou moralisantes.
Une programmation culturelle riche et éclectique accompagnera cette exposition originale.

Gerard van Honthorst (1590-1656)
Les chanteurs (Homme violoniste et prostituée luthiste, buveur),
Milieu du XVIIe siècle
Musée des Beaux-Arts, Lyon

 

Une grande richesse thématique
De la Renaissance à la fin du XIXe siècle, les évocations associant le vin et la musique, inspirées de l’Antique, sont nombreuses et apparaissent sous des formes renouvelées dans tous les milieux, qu’ils soient princiers, bourgeois ou populaires.
L’exposition rend compte de cette multiplicité et sera articulée autour de six sections thématiques (Dionysos, le vin et la musique – Danse, bacchanale, ballet, bal populaire – Amour et ivresse – Figures de caractère et allégories – Concerts domestiques et tables galantes – Banquet, tavernes et cabarets).
Elle intègre toutes les formes musicales et médiums artistiques, des ballets de cour à l’opéra, des chansons à boire aux airs à danser, des peintures aux arts de la table et à l’imagerie populaire.
En ouverture de chaque section, une oeuvre antique rappelle la profondeur historique du sujet et la référence aux mythes anciens. Dionysos puis Bacchus incarnent l’ivresse, les plaisirs sensuels, la fertilité et la créativité ; l’Allégorie de la musique est fréquemment associée à l’amour, à la sensualité et au vin.

Un parcours sonore est déployé tout au long de l’exposition.
Huit points d’écoute individuels et trois cabinets d’écoute collectifs diffusent des extraits de pièces musicales (ballets de Lully, Rameau, Massenet, Duvernoy...), des captations vidéo de grands airs d’opéra (Puccini, Verdi) ou des enregistrements inédits de chansons et d’airs à boire.


Le comité scientifique autour de Florence Gétreau
Le commissariat de l’exposition a été confié à Florence Gétreau, directrice de recherche émérite au CNRS (Institut de Recherche en Musicologie). Historienne de l’art et musicologue, Florence Gétreau a été conservateur du patrimoine jusqu’en 2004 (Musée de la Musique, Musée des Arts et Traditions populaires) et a dirigé deux équipes de recherche au CNRS.
 

Une exposition accessible et ouverte à tous
Le parcours d’exposition comme le choix de présentation des œuvres sont adaptés à tous les publics. Les textes de médiation déclinés selon plusieurs niveaux de lecture (thématiques, groupements d’oeuvres, œuvres majeures) accompagnent le visiteur dans la découverte des sections. Certains ensembles de croquis, manuscrits et recueils sont présentés sur des supports numériques à feuilleter.

Un parcours est spécialement conçu pour les jeunes publics. À l’aide d’un livret d’accompagnement et à travers une sélection d’objets phare, ils découvrent au fil de l’exposition l’histoire des instruments et des genres musicaux, la variété des décors, des costumes et bijoux de scène.


Une scénographie originale
La scénographie est conçue par l’architecte-scénographe Loretta Gaïtis, qui a notamment réalisé des projets pour le Musée d’Orsay, le Grand Palais et la BNF.
Dans une atmosphère aux couleurs chaudes, la progression dans l’exposition s’effectue au rythme des sections en ménageant des temps de pause et des intermèdes musicaux. Des extraits de partitions, de livrets et d’estampes deviennent les décors de la scénographie. Les perspectives et les jeux de transparence dévoilent peu à peu les ensembles d’objets mis en scène dans de vastes vitrines soulignées par la lumière. Les trois cabinets musicaux s’intègrent naturellement dans le parcours et invitent les visiteurs à se plonger dans l’écoute d’oeuvres connues ou inédites.


Des événements pendant toute la durée de l’exposition
Autour de l’exposition, La Cité du Vin propose une programmation culturelle éclectique (programme culturel complet consultable sur laciteduvin.com) : cycles de conférences, colloque, concerts, projections « Ciné Gourmand », ateliers de médiation, visites guidées avec dégustation… Une petite scène est intégrée à l’exposition pour des performances musicales ponctuelles.


Un catalogue d’exposition sera édité avec les Éditions Gallimard.


Cette exposition est réalisée avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France.
Cette exposition est réalisée grâce au soutien des Mécènes de la saison culturelle de La Cité du Vin.
En partenariat avec France Musique, en direct de la Cité du Vin le 23 et 24 mars 2018.

Informations pratiques
Exposition Le Vin et la Musique, accords et désaccords - du 23 mars au 24 juin 2018
• La Cité du Vin - 1, esplanade de Pontac - 33300 Bordeaux - France
• Visite de l’exposition : 8 € (plein tarif)
• Visite combinée du parcours permanent avec le compagnon de voyage interactif (incluant une dégustation de vin du monde au belvédère) et de l’exposition : 24 € (plein tarif)

Please reload

Posts à l'affiche

Koezio présente Icecube Protocol, une expérience en réalité virtuelle unique au Monde !

18/11/2019

1/6
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags