Toute l'actualité du secteur

des loisirs et de la culture

Safari de Peaugres : la saison 2018 est lancée

 

Le Safari de Peaugres, plus grand parc animalier de la région Auvergne-Rhône-Alpes situé à 1h de Lyon, rouvre ses portes à partir du 10 février prochain.
À l’occasion du lancement de la saison 2018, le parc aux 128 espèces propose de faire connaissance avec de nouveaux venus et de fêter la Saint-Valentin d’une manière originale.


À découvrir !
Un bébé bongo et deux louveteaux à crinière Au cours de la fermeture hivernale, la grande famille des animaux du Safari de Peaugres s’est agrandie. En effet, fin novembre, trois nouveaux pensionnaires ont pointé le bout de leur nez.

 

Quel nom pour le petit frère de Hazina ?
Un peu plus d’un an après avoir donné naissance à Hazina (trésor en swahili), Minha, la femelle Bongo du Safari de Peaugres, lui a donné un petit frère.


À l’occasion de cette naissance, la communauté Facebook du parc aura la lourde tâche de lui trouver un nom. Seul contrainte : que celui-ci ait un rapport avec les caractéristiques de l’espèce (morphologiques, géographiques, etc.)

 

Le Bongo est la plus grande et la plus colorée des antilopes d’Afrique Centrale. Herbivores, les bongos se nourrissent exclusivement d’herbe, de feuilles et de fl eurs. Antilopes fragiles et très sensibles au stress, leur reproduction en captivité reste rarissime.

Chaque naissance est donc une victoire pour la préservation de cette magnifique antilope et un joli succès pour le Safari de Peaugres.

 

Les visiteurs pourront facilement différencier Hazina de son petit frère. Celui-ci n’ayant pas encore de corne ! Une corne qui à l’âge adulte peut mesurer jusqu’à 1 mètre !

 

Le saviez-vous ?
Le Safari de Peaugres a été le premier parc animalier en France à accueillir des bongos et le premier à avoir reproduit cette espèce, très menacée à l’état sauvage.
Minha et sa famille appartiennent à la sous-espèce des bongos de l’Est ou bongos des Montagnes (Tragelaphus eurycerus Isaaci).

Selon les estimations, il ne resterait qu’une centaine d’individus de cette sous-espèce dans la nature.

 

Deux petits loups à crinières
Le même mois, loin de l’agitation du parc, deux loups à crinières, un mâle et une femelle, ont également vu le jour. Si à l’état sauvage, les louveteaux restent cachés 4 mois avant de s’aventurer en extérieur, au Safari de Peaugres, ils se risquent déjà à gambader auprès de leur mère.

 

Peureux mais curieux, les visiteurs devront faire preuve de patience pour les observer, entre autres depuis la volière des Aras, nouveau point d’observation créé l’an dernier.

 

En voie de disparition, le loup à crinière fait partie, comme le bongo, d’un programme européen d’élevage (EEP) auquel participe activement le Safari de Peaugres.

 

Le saviez-vous ?
Malgré leur nom, les loups à crinière ressemblent étrangement aux renards.
Comme eux, ils sont omnivores et se nourrissent de fruits, poissons et insectes.
Seule différence visible : leurs longues pattes, qui leur permettent de se déplacer dans les plaines à hautes herbes d’Amérique du Sud, aussi appelées « Pampa ».

 

INFOS PRATIQUES
Tarifs
Billets Liberté
ADULTE : 24 €
ENFANT (3 à 12 ans) : 21 €
VISITEUR HANDICAPÉ : 17,20 €
PACK TRIBU : 90 €
Billets EcoZen
(JOURS VERTS ET JAUNES UNIQUEMENT PLANNING ANNUEL CONSULTABLE SUR
http://www.safari-peaugres.com)
ADULTE : 20,50 €
ENFANT (3 À 12 ANS) : 18 €
VISITEUR HANDICAPÉ : 14,90 €
PACK TRIBU : 77 €

 

Horaires
Ouverture du parc
du 10 février au 11 novembre 2018
De 9h30 à 19h selon la période de l’année (détail en ligne sur le site web du Safari de Peaugres :
www.safari-peaugres.com)
Visites VIP organisées sur réservation uniquement.

Please reload

Posts à l'affiche

Exposition Événement Norman Rockwell au Mémorial de Caen à partir du 4 juin

16/01/2019

1/8
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags