Toute l'actualité du secteur

des loisirs et de la culture

  • La Bourbansais

La Bourbansais - 4e édition du Festival plantes & saveurs au potager, du samedi 30 septembre au


Situé entre Rennes et Saint-Malo, au coeur d’un vaste et agréable domaine de plus de cent hectares, le Domaine de la Bourbansais abrite son Château, majestueuse demeure de la fin du XVIe siècle, ses Jardins « à la Française », labellisés « Jardins remarquables », dès 2005 et son Jardin potager et floral nouvellement restauré, salué par le Prix Villandry 2012,1er Prix du Concours National des Jardins Potagers 2013, Membre de l’Association national des Potagers de France en 2015.

Pour mettre ces jardins à l’honneur, nous organisons le week-end du 30 septembre et 1er octobre 2017 autour du Château, la quatrième édition de la manifestation « Festival plantes & saveurs au potager », en présence des meilleurs professionnels producteurs, et de nos 7000 visiteurs attendus.

THÈME PLANTES « Festival Plantes & Saveurs au Potager » souhaite promouvoir le végétal, le jardin et la gastronomie autour des pépiniéristes, paysagistes, créateurs, plantes inhabituelles, nouvelles, redécouvertes, objets de jardin, libraires, associations et le marché de fruits et légumes pour présenter et vendre leurs productions.

THÈME SAVEURS La présence du chef John Pujol, de Tok&Cook,Restaurant gastronomique éphémère permettra de mettre l’accent sur le thème des saveurs potagères et faire frétiller vos papilles avec de savoureuses créations.

Le potager

I - L’EMPLACEMENT

Jouxtant les Jardins à la Française, le potager s’étend sur quatre vastes carrés, d’une surface totale de plus d’un hectare. Il existe encore aujourd’hui Les ruines des serres et le fruitier témoignent de l’activité botanique achevée dans les années 1990.

II - TÉMOIGNAGE HISTORIQUE

Les nombreuses archives du Château et du « Fonds Lorgeril » des archives départementales attestent une activité botanique et potagère à la Bourbansais depuis 1690. Les jardins potagers,

dénommés « petits et grands jardins » ont constamment été entretenus et mis en culture. Les seigneurs de la Bourbansais, les sieurs Huart et d’Armaillé, puis Lorgeril ont régulièrement

planté et cultivé de nombreuses espèces d’arbres fruitiers et de légumes, recherchant toujours de nouvelles espèces. Le potager-vivrier avait autant d’importance que les « jardins à la française

». Une des cultures les plus remarquables fut celle des asperges, si prisées qu’il fallut faire garder le potager, suite à de nombreux vols.

III - UN PERSONNAGE EMBLÉMATIQUE

Louis de Lorgeril (1778-1842), directeur général de l’agriculture de Louis Philippe a utilisé ses vastes terrains de la Bourbansais pour développer et promouvoir de nouvelles plantes et techniques agricoles. Ami de Vilmorin, il crée dès 1815, les « comices agricoles », société encore vivante de modernisation de l’agriculture. Il s’intéresse aux légumes, aux engrais et crée une société de pomologie afin d’améliorer les différentes espèces de pommiers bretons. Le potager de la Bourbansais est alors un condensé des nombreux travaux réalisés par celui qu’on a nommé le « premier des agronomes bretons ».

Les jardins « à la française »

« Le jardin à la française », tel que ceux inspirés par André Le Nôtre sous le règne du Roi Soleil, exprime la volonté de corriger la nature pour y imposer de l’ordre et de la symétrie en opposition au jardin anglais.

Ce modèle français, qui a été imité par de nombreuses cours royales européennes, revêt un enjeu politique. Il marque la grandeur et la maîtrise du monarque, il est aujourd’hui encore la référence ultime de la maîtrise paysagère.

Les premiers « jardins à la française » datent du XVIe siècle : ils s’inspiraient des « jardins italiens » de l’époque et se caractérisaient par la recherche de la perfection, de la maîtrise

sur la nature et par l’utilisation de figures géométriques et de surfaces d’eau intégrées à la végétation. Il n’est donc plus seulement un lieu de promenade et de culture potagère,

mais il est le prolongement du château, et à ce titre, il se doit de répondre aux critères de l’architecture de la demeure.

À La Bourbansais, il se prolonge au sud par une très belle perspective de plus de 800 mètres de long, classée Monument Historique depuis 1957.

#LaBourbansais

© 2020 SNELAC

Syndicat National des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels

2, rue de Constantinople

75008 Paris, France

contact@snelac.com

Tél : 01 40 50 05 65 

Nous suivre :

  • Twitter Clean
  • White LinkedIn Icon
  • Blanc Facebook Icône
  • White YouTube Icon