Toute l'actualité du secteur

des loisirs et de la culture

  • SNELAC

La Cité de l’espace accueille à nouveau son public dès le 3 février 2022

Après un mois de fermeture, la Cité de l’espace ouvre à nouveau ses portes aux visiteurs le 3 février. Site de référence en matière de diffusion de la culture spatiale et astronomique auprès du grand public, la Cité de l’espace se réinvente en permanence pour offrir des expositions, ateliers et expériences en lien avec l’actualité spatiale. Autour de propositions innovantes et immersives, la Cité de l’espace fait vivre au plus près l’exploration spatiale d’aujourd’hui et de demain aux petits et grands. L’année 2022 sera celle des 25 ans de la Cité de l’espace qui va proposer à son public tout un programme d’événements.




« CHASSEURS D’ASTÉROÏDES 3D » : LA CITÉ DE L’ESPACE INVITE LES VISITEURS À DÉCOUVRIR LE MONDE SECRET DES ASTÉROÏDES ET LES SOLUTIONS A L’ETUDE POUR CONTRER UN EVENTUEL IMPACT

Cet hiver plus que jamais, le public français s’est découvert une véritable passion pour le monde mystérieux des astéroïdes et des corps célestes comme les comètes… Et pour cause c’est un sujet d’actualité dans « le monde réel » et la fiction. La mission DART de la NASA lancée fin 2021 doit percuter en septembre 2022 la petite lune d’un astéroïde afin de tester une méthode applicable en cas de menace de collision. Et parallèlement le film à succès diffusé sur Netflix « Don’t Look Up » (déni cosmique) du réalisateur Adam McKay a adressé un clin d'œil au début de son scénario à un organisme réel de la NASA (le PDCO pour Planetary Defense Coordination Office) chargé de surveiller le ciel et de nous protéger d'un éventuel impact. Engagée dans la diffusion de la culture spatiale et astronomique auprès du grand public, la Cité de l’espace invite petits et grands à découvrir son film « CHASSEURS D’ASTÉROÏDES 3D » dans sa salle Imax®. En se plongeant dans le film, le public part à la découverte des recherches des vrais scientifiques qui travaillent, jour après jour, à protéger notre planète et les Hommes d’éventuels impacts d’astéroïdes. Grâce à une immersion totale dans le quotidien de ces « chasseurs d’astéroïdes », les spectateurs découvrent les outils et techniques de pointe utilisés pour détecter et traquer les astéroïdes proches de la Terre.

« ACTUELLEMENT DANS L’ISS ». LA CITÉ DE L’ESPACE PLONGE LE PUBLIC DANS LE QUOTIDIEN DES ASTRONAUTES DE LA STATION SPATIALE INTERNATIONALE



« ACTUELLEMENT DANS L’ISS » DANS LE CARRE DE L’ACTU

Après avoir suivi la mission Alpha de l’astronaute français de l’ESA Thomas Pesquet en 2021, le Carré de l’Actu met à l’honneur les astronautes européens de l’Agence spatiale européenne, l’ESA, qui séjournent actuellement ou partiront pour la Station spatiale internationale (ISS) cette année. Ainsi, à travers l’exposition « Actuellement dans l’ISS », petits et grands sont invités à pénétrer dans la « salle de contrôle » made in Cité de l’espace pour aller à la rencontre de l’astronaute allemand de l’ESA Matthias Maurer et de sa mission Cosmic Kiss. (photo). Ensuite, Matthias sera remplacé après 6 mois de mission par l’astronaute italienne de l’ESA

Samantha Cristoforetti (photo). La scénographie du Carré de l’Actu a été imaginée pour plonger le visiteur dans l’environnement immersif d’un centre de contrôle spatial. Tout au long des 2 missions, le public y découvre les expériences réalisées en direct dans l’ISS et le but scientifique de ces expéditions. Ces 2 astronautes européens prennent le relai de Thomas Pesquet pour continuer la réalisation de certaines expériences lancées par l’astronaute français de l’ESA. Les temps forts des 2 missions spatiales et les sorties extravéhiculaires seront relayées et expliquées dans le Carré de l’Actu avec son exposition « Actuellement dans l’ISS ». Une exposition réalisée avec la participation de l’ESA et du Centre national d'études spatiales, le CNES et de Comat.



VISITE GUIDEE DU LABORATOIRE EUROPEEN COLUMBUS PAR UN ASTRONAUTE.

Pour permettre aux visiteurs d’en apprendre plus sur le travail et la vie dans la Station spatiale internationale ISS, c’est l’astronaute italien de l’ESA Luca Parmitano qui accueille le public dans le module Columbus des expositions permanentes de la Cité de l’espace. Grâce à une projection, l’astronaute apparaît taille réelle et présente en quoi ce laboratoire européen implanté au cœur de l’ISS est important pour la recherche scientifique. Il revient également sur ses souvenirs d’astronautes. Equipement réalisé avec la participation de l’ESA


Mais alors, comment devient-on astronaute européen ?


La Cité de l’espace propose un nouvel atelier ludique et participatif « COMMENT L’ESA RECRUTE LES ASTRONAUTES » toute l’année 2022 – weekends, vacances et ponts - pour expliquer aux visiteurs, les critères et profils sur lesquels sont sélectionnés les astronautes européens. Car pour espérer participer aux futures missions spatiales en direction de la Station spatiale internationale ISS, la Lune ou encore Mars, de nombreuses compétences sont indispensables : mémoire, logique, forme physique, orientation spatiale, collaboration, esprit d'équipe, maîtrise de soi, capacité de communication… D’une durée de 30 minutes, cette animation invite le grand public à se prêter au jeu des sélections en expérimentant, seul ou en équipe, quelques tests et mises en situation inspirés du processus réel de sélection. Cet atelier se déroule en parallèle de la sélection actuelle, toute l’année 2022, des futurs astronautes européens de l’ESA. Cette animation a été élaborée grâce au concours d'astronautes et d'ingénieurs de l'ESA et du CNES.



EXPLORATIONS FUTURES : LA CITÉ DE L’ESPACE INVITE LES VISITEURS A DECOUVRIR LES PROJETS D’EXPLORATION SPATIALES DE DEMAIN VERS LA

LUNE ET MARS AVEC PLUSIEURS NOUVEAUTES : « L’EUROPE EXPLORE LE FUTUR » et UNE FRESQUE FUSEES ET LANCEURS


Engagée à permettre aux visiteurs de découvrir et comprendre l’actualité spatiale d’aujourd’hui et de demain, la Cité de l’espace réinvente et renouvelle en continu ses expositions.


Ainsi, le public pourra découvrir dès la réouverture et toute l’année 2022 une exposition photos grand format intitulée « L’EUROPE EXPLORE LE FUTUR ». Conçue en partenariat avec l’Agence spatiale européenne, l’ESA, l’exposition invite le public à découvrir les grands projets d’exploration spatiale auxquels participe l’ESA. Par le biais de grands visuels expliqués, petits et grands découvrent alors les nombreuses recherches actuellement en cours pour permettre l’exploration spatiale à venir, dont le retour prochain des humains sur la Lune (programme ARTEMIS) et la découverte robotique de Mars, une planète aussi fascinante qu’hostile. Une exposition réalisée avec la participation de l’ESA et du CNES.




UNE FRESQUE FUSEES ET LANCEURS

Enfin, la Cité de l’espace a décidé deretracer l’histoire des lanceurs et fusées d’hier, d’aujourd’hui et de demain à travers une fresque de 14 mètres de long. Depuis les premières fusées/ feux d’artifices de la Chine ancestrale, en passant par les lanceurs européens (Ariane, Vega…) et l’arrivée du New Space dans l’exploration spatiale, les visiteurs découvrent l’évolution de ces engins capables d’envoyer des satellites mais aussi des humains en dehors de l’atmosphère terrestre. Une exposition réalisée avec la participation de l’ESA.


 

MODALITÉS D’ACCUEIL DES VISITEURS


Afin de garantir une sécurité optimale à tous, la Cité de l’espace a mis en place un dispositif d’accueil adapté au contexte sanitaire. Les visiteurs doivent porter un masque et présenter un pass vaccinal valide conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation de la Covid-19. Les conditions et règles d’accueil sont susceptibles d’évoluer. La Cité de l’espaceinvite donc ses visiteurs à consulter régulièrement son site Internet : www.cite-espace.com

À PROPOS DE LA CITÉ DE L’ESPACE


Susciter la curiosité, donner l’envie d’en savoir plus, créer des vocations scientifiques, rendre l’espace, l’astronomie et la culture scientifique accessibles à tous, tels sont les enjeux de la Cité de l’espace. Site leader en Europe en matière de diffusion de la culture spatiale et astronomique auprès du grand public, la Cité de l’espace est un équipement de Toulouse Métropole, ouvert en 1997 à l’initiative de la Mairie de Toulouse, avec le soutien de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, de ses cofondateurs le CNES, Airbus Defence and Space, Météo-France, le Ministère de l’Education Nationale, rejoints par Thales Alenia Space, la Caisse des Dépôts et Consignations, la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées ainsi que : l’ESA, Canopé, l’Université TOULOUSE III Paul-Sabatier, le CNRS, l’OMP, l’IRAP, Safran et l’Onera.


La Cité de l’espace est soutenue cette année 2022 dans ses développements d’exposition et événements par ses partenaires officiels MGEN et Banque Populaire Occitane.