top of page
Actualités.jpg

 
TOUTE L'ACTUALITÉ DU SECTEUR
DES LOISIRS ET DE LA CULTURE

 

  • Grévin

Aurélien Giraud : le skateur français à la médaille d’or entre à Grévin

Aurélien Giraud est né le 3 février 1998 à Lyon. Il commence le skate dès l’âge de 5 ans et remporte sa première compétition nationale à l’âge de 7 ans : le V7 teenage tour. Plus qu’un sport, le skate est une véritable passion pour Aurélien Giraud qui ne compte pas ses heures quand il s’agit de s’entrainer au skate-park de Gerland à Lyon.


Photo d'Aurélien Giraud souriant

Âgé de 17 ans, en 2015, il remporte sa première grande compétition en tant qu’amateur : le Tampa Am en Floride aux Etats-Unis. Aurélien n’attend pas longtemps pour se faire une place sur la scène du skateboard français puis international, comme lors du Dew Tour, en 2019, en Californie.

La même année, il remporte la première place des Championnats de France à Biarritz puis il obtient le même résultat en 2022 à Hyères.


En février dernier, Aurélien devient champion du monde de skateboard street aux Emirats Arabes Unis à seulement 25 ans. Lors de ces championnats, les riders doivent enchaîner des tricks, ou figures, sur du mobilier urbain, comme des rampes, des escaliers ou des bancs.


En 2017, le skate devient un sport olympique et Aurélien peut participer aux premiers jeux olympiques mondiaux de skate à Tokyo en 2020. Actuellement, il enchaîne les épreuves qualificatives du World Skate Tour, et a déjà décroché le second titre lors de la première épreuve qualificative à Rome. Il nous donne rendez-vous pour les Jeux Olympiques de Skate 2024 à Paris. Il fait partie des grands espoirs pour remporter la médaille d’or.


Une création sur mesure signée Grévin

Six mois de travail ont été nécessaires pour créer le personnage d’Aurélien Giraud. Il s’est prêté avec amusement et curiosité aux séances de pose. La première, qui s’est déroulée aux ateliers de création de Grévin, consistait à relever toutes les informations nécessaires à la création du personnage, en présence des équipes de création des ateliers Grévin. La qualité et la minutie de leur travail, ainsi que talent du sculpteur Stéphane Barret et à qui Grévin doit un très grand nombre de personnalités (dont Denis Brogniart, Alexandra Lamy, Soprano, Angélina Jolie...), ont permis un résultat plus vrai que nature. Aurélien Giraud s’est donc prêté au jeu des photos, vidéos, captures d’images en 3D, mesures du visage et du corps et moulage des mains. Un second rendez-vous a permis de confronter le modèle et le modelage en plastiline. Enfin, plusieurs mois plus tard, les derniers détails tels que la coiffure et le maquillage du visage ont été vérifiés.


Si le football, judo, rugby natation, boxe ou tennis ont souvent été représentés, c’est une première dans L’histoire de Grévin, d’honorer cette discipline née dans La rue et pratiquée autant par des enfants que par des adultes.

Un peu d’histoire : Les premiers skateboards industriels sont vendus sous la marque Humco en 1956. En 1960 est commercialisé le skateboard « Roller Derby ». Très vite le skateboard sera surnommé « sidewalk surfboard » ou « roll-surf », littéralement « planche à surfer les trottoirs » et deviendra de plus en plus populaire.


La première compétition est organisée en 1963 en Californie. En France, la discipline est reconnue comme sport en 1974 par le ministère des Sports et rejoint la fédération de surf, qui est aujourd’hui devenue la FFRS (Fédération française de Roller et Skateboard). 27 skateparks sont créés en France entre 1974 et 1978. Aujourd’hui il en existe 2500, 150 clubs et 3000 licenciés.


Reconnue comme la première compétition professionnelle de skate de rue au monde, le tour SLS 2024 installera son skatepark le 24 février 2024, en France.


La Street League Skateboarding vient en France pour la première fois en quatorze ans d’histoire et lancera sa saison 2024 dans la toute nouvelle salle de l’Adidas Arena Paris.

La SLS PARIS 2024 sera l’ultime répétition pour Aurélien GIRAUD et les autres athlètes français avant les jeux.


La star française du skateboard à Grévin dès le 23 février

Créé en 1882 sur les Grands Boulevards parisiens, le musée reçoit chaque année plus de 900 000 visiteurs, toutes générations confondues. Ce succès est notamment dû que ce haut lieu parisien de culture et de loisirs n’a de cesse de se renouveler depuis sa création afin de s’adapter au goût du jour, offrant aux visiteurs plus d’interactivités, de nouveautés, et de dynamisme, Grévin est un musée amusant plus qu’un lieu à voir, un musée à vivre.


Le personnage d’Aurélien Giraud rejoindra d’autres grands sportifs, tels que Camille Lacourt, Teddy Riner ou encore Clarisse Agbegnenou.


Kommentare


bottom of page