top of page
Actualités.jpg

 
TOUTE L'ACTUALITÉ DU SECTEUR
DES LOISIRS ET DE LA CULTURE

 

  • SNELAC

Les organisations du tourisme poursuivent leurs propositions pour l'emploi saisonnier

Douze organisations signataires, dont le SNELAC (Syndicat National des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels), réunies dans le Groupe de travail dédié aux saisonniers au sein du Comité de filière du tourisme (CFT) ont pris acte des annonces gouvernementales, qui s’inspirent utilement des réflexions et propositions qu’elles ont remises le 26 avril à la Ministre chargée du tourisme et à la Direction Générale des Entreprises (DGE).


Logo des 12 organisations du tourisme

Particulièrement mobilisées, en lien avec la DGE, elles ont préalablement conduit des enquêtes et des investigations auprès de leurs réseaux respectifs, mis collégialement l’accent sur le recensement et l’extension des bonnes pratiques identifiées -telles que l’ouverture aux saisonniers des hébergements universitaires et scolaires pertinents-, recommandé la mise en œuvre dans un cadre triennal des mesures qui auront été expérimentées et validées, ainsi que la mise en cohérence des politiques concourant à l’attractivité des emplois saisonniers (conditions de vie et de travail, logement, formation).


Répondant à l’appel ministériel, les organisations signataires confirment leur volonté d’enrichir leurs propositions et de préciser dès le second semestre 2023 avec des partenaires incontournables du logement et les membres du CFT concernés, les initiatives concrètes à mettre en place au vu des bonnes pratiques identifiées et des expérimentations de l’été 2023. Les mesures qu’elles ont déjà proposées concernent la diversité des deux millions d’emplois du tourisme, notamment saisonniers, œuvrant dans l’hébergement, les loisirs, les transports et la mobilité, l’animation, l’accueil, la

formation, la restauration, le sport et la culture, qu’il s’agisse des entreprises commerciales, de l’économie sociale et solidaire ou des collectivités territoriales.


Promouvoir les emplois saisonniers et favoriser les parcours dans les métiers du tourisme implique en effet de redresser l’image et l’attractivité d’ensemble d’un secteur riche de perspectives, au bénéfice de notre société et de nos territoires.

Comments


bottom of page