top of page
Actualités.jpg

 
TOUTE L'ACTUALITÉ DU SECTEUR
DES LOISIRS ET DE LA CULTURE

 

  • SNELAC

Jardins thématiques à la Citadelle : le Jardin Vauban


Premier d'une série de cinq jardins symbolisant les espaces de la Citadelle (monument, Musée comtois, Musée de la Résistance et de la Déportation, Muséum et Petite ferme), le Jardin Vauban inauguré mi-juillet en présence des mécènes et acteurs du projet est désormais accessible aux visiteurs.




Le Jardin Vauban présente les plantes utilisées au XVIIe siècle (alimentaires et médicinales) et permet d’évoquer l’usage du végétal dans le quotidien des soldats, mais aussi des officiers supérieurs ou des nobles qui vivaient à la citadelle. À cette époque, les habitants de la citadelle vivaient en autarcie et disposaient donc d’un espace dédié à la production de plantes et de légumes pour l’approvisionnement alimentaire. Ces plantes étaient également utilisées pour la confection de tissus, pour le chauffage, la défense, ou encore pour soigner… ou empoisonner (en référence à l’affaire des poisons)… Bien que les plans anciens dans leur grande majorité représentent un site très minéral, la citadelle offrait en réalité des marques de végétalisation qui servaient autant à la défense du site qu’à la vie quotidienne de ses habitants.


A l’automne suivra "Résurrection", la roseraie du Musée de la Résistance et de la Déportation. Elle sera composée de roses de Ravensbrück, fleur créée pour l'anniversaire de la libération du camp. Suivront d'autres jardins thématiques, un nouveau par année... Un jardin dédié au Musée comtois valorisant la flore régionale en lien avec les croyances, contes et légendes de Franche-Comté. Un jardin qui invitera à la contemplation et à une plongée dans l'imaginaire. Les Jardins du Muséum seront quant à eux composés de deux espaces ; le premier, axé sur les espèces locales protégées et en lien avec la collection d'herbiers du Muséum d'histoire naturelle de Besançon, le second, un éco-potager mettant en valeur des variétés locales respectueuses de l'environnement et produisant des fruits et légumes pour l'alimentation des animaux du jardin zoologique.


Chaque jardin répartis en différents lieux de la Citadelle aura sa propre identité et contribuera à la mise en valeur du patrimoine culturel et paysager de la Citadelle.


La gestion de ces jardins sera respectueuse de l'environnement, favorisant la fertilité et la vie du sol, la conservation et le renforcement de la biodiversité, ainsi qu’une optimisation de l’eau par notamment la mise en place d’oyas (poteries permettant d’apporter les besoins en eau par capillarité). Ce projet contribue à la végétalisation de la Citadelle et illustre l’engagement de la Ville de Besançon au profit de la biodiversité.


Chacun des jardins est envisagé comme un espace didactique (présentation thématisée, informations données sur les plantes grâce à des panneaux d’interprétation) mais également comme des espaces contemplatifs et de repos bienvenus lors de la découverte de la Citadelle.

Comments


bottom of page